Lanivendole a créé ce fil en utilisant ses fibres italiennes préférées: la laine, l'alpaga et le mohair. Ils sont mélangés et peignés, filés dans de petits moulins locaux près de Biella, puis pelés et teints à la main dans nos studios. Une production traçable à petite échelle pour créer un fil artisanal exquis.

A Chic Blend - Lanivendole

26,50 CHFPrix
Couleur
  • Composition : 20% Laine de mohair, 20% Laine d’alpaga, 60% Laine d’Abruzzese

    Aiguilles : 3 mm/USA 3 /UK 11

    Catégorie : [1] Super fine | sock, fingering, baby

    Longueur : 50 g = 225 m | 246 yds

    Echantillon : 26 mailles à 4 ‘’ (10cm)

    Entretien : Lavage à la main, séchage à plat

  • Une petite entreprise de fils située à Gênes, en Italie. Leur objectif est de créer des fils uniques contenant des fibres locales nobles. Leurs fils sont fabriqués selon une production à chaîne courte, qui est 100% traçable: cela commence par la collecte de fibres directement auprès des éleveurs locaux, cela se déroule dans deux usines expérimentées où leurs mélanges sont composés et prennent la forme de fils et cela se termine à leur atelier où ils teignent à la main des fils échevés en petits lots. Les quantités de chaque type de fil sont assez limitées, car elles sont directement conditionnées par le rendement annuel des fibres sélectionnées, par les dimensions des troupeaux et par la capacité de production des usines. Cela leur permet d'avoir le contrôle sur chaque étape et de viser des normes de qualité très élevées, en étroite collaboration avec les éleveurs qualifiés pour tirer le meilleur parti de chaque mélange de fibres; en effet, chaque lot sortant des moulins est légèrement différent et donc unique, tout comme un vin précieux qui varie d'une année à l'autre, et il en va de même pour les dyelots, qui reflètent le processus artisanal. Pour raconter une histoire, à travers les matières et les couleurs, et est fait pour câliner et mettre en valeur chaque vêtement tricoté que vous allez créer. L'origine de leur projet remonte aux années passées d'enseignement du filage à la main et des arts textiles, une activité enrichissante qui les a fait voyager à travers l'Italie pour connaître le métier de nombreux éleveurs qui ont décidé de récupérer les races locales de laine et de renforcer les fermes de fibres précieuses